Culasse neuve nue : Ce qu’il faut savoir !

9 avril 2018

Les culasses sont une partie du moteur qui doit être robuste. Ils doivent résister à d’énormes pressions et à des températures très élevées, tout en conservant leur forme pour sceller le bloc-cylindres via le joint de culasse. Ils sont essentiels pour contrôler le flux d’air entrant et sortant des cylindres, et le déploiement du carburant.

La culasse neuve nue de votre voiture est donc une pièce qui a un effet direct sur les performances du moteur. C’est pourquoi il doit être correctement entretenu, et tenu à l’écart de tout dommage afin d’éviter tout problème avec le moteur du véhicule. Si vous devez réaliser que votre culasse doit être remplacée, que ce soit parce qu’elle a été endommagée, ou parce que vous essayez d’améliorer les performances de votre voiture ou de votre camion, Rectifshop est votre source pour les nouvelles culasses. Rectifshop possède un certain nombre de marques et de modèles, et à des prix avantageux. Les culasses neuves Recifshop est exactement ce qu’il vous faut pour que votre véhicule fonctionne à nouveau bien.

Comment savoir si ma culasse doit être remplacée ?

Le problème le plus répandu avec les culasses automobiles est qu’elles peuvent se fissurer, ou se déformer. Comme la combustion se produit à l’intérieur, ils sont exposés à une chaleur élevée. Bien sûr, ils ont du liquide de refroidissement qui circule à travers eux, mais les fuites de liquide de refroidissement, et d’autres problèmes peuvent provoquer une surchauffe du moteur. La surchauffe fait grossir le métal du moteur. Parfois, la culasse et le bloc moteur sont faits de différents métaux (généralement en aluminium et en fer, respectivement). Les différents métaux se développent à des vitesses différentes, ce qui exerce une pression sur ce métal. Cela peut entraîner des fissures ou un gauchissement dans la culasse.

Une culasse fissurée ou déformée laisse souvent s’échapper du liquide de refroidissement, ce qui exacerbe votre problème. Une surchauffe fréquente ou un liquide de refroidissement perdu peut indiquer une culasse fissurée. Les fissures de la culasse peuvent également nuire aux performances de votre moteur. Vous pouvez rencontrer des ratés de moteur. Si elle n’est pas traitée, une culasse fissurée peut entraîner d’autres dommages au moteur. Certaines fissures peuvent être visibles à l’œil nu. Un test de pression peut également être utilisé pour identifier les fissures dans la culasse.

Les caractéristiques d’une culasse neuve

Le matériau de la culasse doit être facilement moulé avec des formes internes compliquées, pour les deux les passages du liquide de refroidissement et les orifices d’entrée et d’échappement. Le matériel devrait être assez fort en compression et capable de fonctionner en continu sous des pressions de gaz fluctuantes. Ces dispositifs sont fixés solidement au bloc-cylindres par des boulons ou des goujons. Bien que les charges de gaz-pression ne sont pas excessives pour les matériaux disponibles, mais les gradients de température dominants produisent expansion, et contraction non-uniforme du métal dans ces régions. En conséquence thermique, les contraintes sont développées à travers la culasse causant finalement la distorsion, ou même des fissures dans les zones critiques exposées à la chaleur de combustion.

Le matériau idéal des culasses devrait limiter la température de la surface, afin que la lubrification reste efficace, les mélanges essence-air combustibles ne surchauffent pas la détonation, les points chauds qui favorisent le pré-allumage ne sont pas formés, et les fortes contraintes thermiques cycliques ne sont pas développées. En particulier, dans diverses conditions de fonctionnement comme en pleine charge continue circulant sur autoroute, ou sous charge partielle avec des mélanges faibles et des allumages tardifs, les températures de surface augmentent provoquant des contraintes thermiques locales, qui peuvent facilement atteindre dangereusement des valeurs élevées, sauf si la chaleur est dissipée de manière adéquate.

Les matériaux généralement utilisés sont la fonte grise, et les alliages d’aluminium. Le commun, la fonte à culasse répond à la plupart des exigences, telles que le bon marché, la bonne coulabilité, la bonne usinabilité et résistance à la corrosion, rigidité, résistance et dureté adéquate, et faible dilatation thermique. Mais il présente les inconvénients de poids élevé, et de faible conductivité thermique.

Pourquoi opter pour une culasse neuve ?

Même une voiture neuve peut éprouver une fissuration de la culasse si les pièces ont été mal installées, ou s’il y a des faiblesses dans le métal. En particulier dans le cas d’un véhicule encore sous garantie, les conducteurs devraient contester la fissuration de la culasse avec le concessionnaire. La fissuration de la tête de cylindre est devenue plus commune que les constructeurs automobiles utilisent des métaux mélangés dans leurs moteurs. De nombreux véhicules, par exemple, ont un bloc moteur en fonte solide, mais une culasse en aluminium. Ces deux métaux se dilatent à des vitesses différentes, ce qui peut entraîner la fissuration de la culasse. Ainsi, quand votre culasse touche à sa fin de vie donc, et pour remplacer efficacement ce dernier, choisir la qualité des culasses neuves est indispensable. Les culasses neuves vont avoir une durée de vie plus longue, mais surtout résister plus longtemps que les culasses d’occasion. Les prix ne sont pas non plus très éloignés des culasses d’occasion.

Avec les culasses neuves, vous ne rencontrerez jamais de problèmes de compatibilité ou de composants de remplacement subpar utilisés. Parce que les nouvelles têtes de moteur sont fabriquées pour atteindre, ou dépasser les spécifications du fabricant d’origine, vous pouvez presque toujours compter sur un remplacement de pièces de qualité pour votre véhicule endommagé.

Comment vous assurer d’obtenir une culasse de bonne qualité ?

Choisissez un métal compatible. Les culasses sont en aluminium ou en fonte, mais ne choisissez pas au hasard. Utilisez n’importe quel bloc moteur. Les deux métaux se contractent, et se dilatent à des vitesses différentes sous l’effet de la chaleur et de la pression, de sorte que les composants mal appariés ne demandent qu’à être fissurés.

Assurez-vous que les boulons correspondent. Que votre tête se fissure ou que les boulons ne soient pas les bons pour la tête et le bloc moteur. Peu importe comment les dommages se produisent lorsque votre moteur souffle. Des boulons mal ajustés ne retiendront pas la tête dans l’ajustement serré nécessaire pour protéger votre moteur.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required