Soigner la thrombose hémorroïdaire naturellement

29 juillet 2017

La thrombose hémorroïdaire est une maladie qui entraine des douleurs intenses. Il est donc impératif de la soigner. Il existe plusieurs façons pour cela mais les façons naturelles sont plus avantageuses. En effet, il n’y a aucun risque d’effets secondaires.

Qui dit hémorroïde dit bain de siège

Lorsqu’on entend « soigner les hémorroïdes », cela laisse entendre « bain de siège ». Et cela est tout à fait normal. Le bain de siège est un traitement très efficace des hémorroïdes. Il aide à réduire la douleur mais aussi l’inflammation. Mais pas que cela, la zone anale sera propre grâce à cette pratique.

Pour plus d’efficacité, après un bain de siège, appliquer directement de la glace. Cela provoque une réduction de la pression sanguine.

L’hamamélis rétrécit la taille de l’hémorroïde

Il s’agit d’une plante qui est utilisée en phytothérapie. Elle constitue un des traitements naturels des hémorroïdes en général. Elle s’est avérée très efficace et est suscitée dans les 5 conseils du site hemorroidetraitement.com. Cette plante vise surtout à soulager les douleurs atroces des crises d’hémorroïdes et de la thrombose hémorroïdaire. L’hamamélis réduit aussi les enflures de façon considérable. Elle a des propriétés anti-inflammatoires.

Pour soulager les douleurs, il existe 2 moyens de l’utiliser. La première consiste à l’appliquer directement durant quelques heures. La seconde nécessite quelques préparations. D’abord faire bouillir, pendant une demi-heure, un quart de litre d’eau avec 10g d’hamamélis environ. Ensuite, laisser refroidir et appliquer sur la zone endolorie à l’aide d’une compresse, du coton ou d’un doigt.

Ne pas oublier les fibres alimentaires

La thrombose hémorroïdaire peut être causée par la constipation. Cette dernière peut provoquer une faible circulation du sang dans les veines hémorroïdales. Cela entraine des gonflements de ces veines. Et c’est le moment où les douleurs insupportables arrivent. Il est donc impératif d’éviter la constipation.

Pour cela, il est nécessaire d’inclure les fibres à l’alimentation. Cette pratique est autant préventive que curative. En effet, les fibres diminuent le risque de constipation et réduit la tension au moment d’aller faire les besoins. Elles limitent donc le risque d’avoir la thrombose hémorroïdaire. Mais aussi aident la circulation sanguine à devenir plus fluide.

Le poivre de Cayenne à adopter

Le poivre de Cayenne, aussi étonnant que cela puisse paraitre, est efficace pour soigner la thrombose hémorroïdaire. Cet aliment permet d’augmenter la tonicité des veines et des artères. Cela entraîne donc une meilleure circulation sanguine dans ces derniers. En plus de cela, il soulage aussi les congestions. Grâce à cet aliment, les inflammations qui peuvent exister dans les veines seront diminuées de façon considérable.

La plupart des traitements de la thrombose hémorroïdaire sont à appliquer sur la zone endolorie mais pas celui-ci. En effet, il peut causer des sensations de brûlure sur cette zone. Il est préférable de le mélanger avec de l’eau et l’administrer par voie orale.

Soulagement rapide avec du vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre permet de soulager rapidement et efficacement les douleurs. Le vinaigre a des propriétés astringentes. Il permet de réduire le volume et le gonflement des veines.

Mais comment faire ? Il suffit juste de le diluer faiblement dans de l’eau. Ensuite, prendre du coton et l’imbiber de la solution. Enfin, appliquer pendant 5 minutes sur les hémorroïdes.

Leave a Comment:

All fields with “*” are required

Leave a Comment:

All fields with “*” are required